Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 janvier 2018 1 22 /01 /janvier /2018 13:08

Alors que le prodige sud-coréen du DFCO Kwon Chang-hoon ne cesse de surprendre, l'attaquant de Troyes, également coréen, Suk Hyun-jun, retient également toute l'attention - malgré une récente mauvaise passe marquée par une blessure dans un match contre Angers le 17 janvier 2017, qui va l'immobiliser plusieurs semaines. Le quotidien sportif L'Equipe, sous la plume de Nathan Gourdol, a dressé un portrait croisé aux deux athlètes dans un article intitulé "Ligue 1 : Kwon (Dijon) et Suk (Troyes), la hype sud-coréenne en questions", dont nous reproduisons le début ci-après (l'intégralité de l'article étant réservée aux abonnés au journal).

Suk (à droite) et Kwon (à gauche).

Suk (à droite) et Kwon (à gauche).

Avec les performances remarquables de Kwon Chang-hoon (Dijon) et Suk Hyun-jun (Troyes), la Ligue 1 s'est mis au sud-coréen depuis cet été. Voici les éléments à retenir sur l'arrivée et les apports de ces deux talents.

Arrivent-ils de la même filière ? NON

Kwon Chang-hoon (23 ans) s'est engagé le 18 janvier 2017 avec Dijon, après avoir quitté son club formateur, les Suwon Samsung Bluewings. Il a été déniché sur un concours de circonstances. Comme il l'a raconté à So Foot, le président du DFCO Olivier Delcourt s'est penché sur le marché des joueurs sud-coréens après une rencontre en août 2016 avec le président de Hyundai et une personne chargée du développement des relations entre la région Bourgogne-Franche-Comté et la Corée du Sud.

Il a alors missionné son chef du recrutement Sébastien Larcier pour explorer les joueurs du pays, et celui-ci a très vite été mis sur la piste Kwon. Après une observation méticuleuse de ses matches, le joueur a convaincu Dijon de miser 1,5M€ sur lui.

Suk Hyun-jun (26 ans) connaît quant à lui l'Europe depuis plus longtemps, pour avoir navigué dans différents pays. Il a découvert le continent en 2009, à 18 ans, en effectuant un essai non-concluant à Crystal Palace. Licencié au Yongin FC, club de Séoul, il passera finalement un test réussi à l'Ajax dans la foulée, pour intégrer la section jeune du club. Malgré une affection certaine des supporters amsteldamois, Suk ne s'est jamais imposé dans l'équipe une (3 matches) (...).


Lire la totalité de l'article sur le site de L'Equipe (version payante) :

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • : Comité Bourgogne-Franche-Comté
  • Contact

Traduction automatique

French to Albanian  French to Arabic  French to Bulgarian  French to Chinese (Simplified)  French to Croatian  French to Czech  French to Danish

French to Dutch  French to English  French to Estonian  French to Finnish  French to German  French to Greek  French to Hebrew

French to Hindi  French to Hungarian  French to Indonesian  French to Italian  French to Japanese   French to Latvian  French to Lithuanian

French to Norwegian  French to Polish  French to Portuguese  French to Romanian  French to Russian  French to Serbian  French to Slovak

French to Slovene  French to Spanish  French to Swedish  French to Thai  French to Turkish  French to Ukrainian  French to Vietnamese

Attention !
Une traduction automatique
peut contenir des erreurs...

Recherche

Visiteurs

outils webmaster
Locations of visitors to this page